Le flash-ball entre quatre yeux

20 Juillet 2009

Discussion à bâtons (et matraques) rompus à propos d’une arme "non-létale" nommée flash-ball entre Bénédicte Desforges, lieutenant de police, et Philippe Sage, gauchiste free-lance.

PS : Avant d'entrer dans le vif (un œil perdu suite à un tir de flash-ball) et considérant que cet entretien sera rendu public, allons-nous procéder comme Martine (Aubry) et Manuel (Valls) soit nous tutoyer allégrement tout en nous gratifiant à tout va de « Ma chère Bénédicte » et de « Mon cher Philippe » ou restons-nous à distance réglementaire, s’il en est ?

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
laisser un commentaire