Les Bleus M6 : nomination TVnanar-awards

4 Octobre 2007


©theyliewedie.org

Réponse à un commentaire indigné à propos de Les Bleus à lire

Foutez-nous la paix !!!

Ah ! Un cri de protestation ! Une petite colère qui vient éclater ici à l’impératif et à la première personne du pluriel. Sont-ils un, est-il plusieurs ? que ne sais-je... Peut-être une délégation d’un comité de bien-pensance de la télé décérébrée, ou un réseau occulte de défense des personnages et réalisateurs de Les Bleus. En tout cas, un fervent défenseur de la cause, qui pense avoir une légitimité pour venir me dicter ce que j’ai à penser ou à dire sur ce blog, vient demander des comptes sur la piètre opinion que d’autres et moi, osons exprimer à propos de cette série bientôt culte (nanar-awards...)

Si vous ne pouvez pas comprendre que cette serie n'est qu'une fiction , retournez donc voir Derrick.

Oui une fiction, et ?... J’ai dit autre chose ? Tu crois que j’ai pu craindre qu’il y ait confusion avec un documentaire ? Ha ha ! Non, juste une mauvaise, une très mauvaise série, tant sur le fond que la forme. Et à bien réfléchir, Derrick qui passe pour être une référence en matière de platitude et de grisaille est bien plus regardable. Je doute fort que Les Bleus puissent prétendre à la même longévité que lui. Derrick parvient à durer à la télé française sans pour autant se faire accrocher à son lit avec des menottes, et verser dans les stéréotypes les plus éculés. Derrick ne ressemble à rien d’autre qu’un vieux Colombo poussiéreux, mais il tient la route pour les amateurs du genre. Alors relis attentivement ce que j’ai formulé dans la note précédente sur Les Bleus, et colle toi un zéro de compréhension.

La série a reçu le Prix de la meilleure série de prime time au 9ème Festival de la fiction TV de La Rochelle (12 au 16 septembre 2007), ainsi que le Prix de la meilleure série au Festival de la fiction de Luchon en 2006,

Qu’importent les podiums des prix audiovisuels, ce genre d’attribution ne fait autorité que dans les milieux initiés. Si Les Bleus ont ramassé un prix, ça explique probablement l’intérêt grandissant des téléspectateurs français pour les séries américaines, et l’échec des stratégies d’imitation de celles-ci par les réalisateurs français.
Si les prix étaient un baromètre de qualité, ça se saurait. S’ils fonctionnent comme les prix littéraires, les enjeux sont très éloignés du talent. Une autre chose peut faire foi : l’audience. Sur la première diffusion de Les Bleus, Médiamétrie annonce 3 500 000 téléspectateurs, soit une part d’audience de 15.2% du public. La semaine suivante, 2 550 000 de persévérants, soit une déperdition de plus de 27% des amateurs de navets de la semaine précédente.
Pas de bol, tu viens de te tirer une balle dans le pied.

Question : tout ces juris ont-ils un niveux intellectuel inferieur aux forces de l'ordre qui tout le monde le sait est d'un grand niveau au vu de ce que vous dite ?

Alors ça, c’est peut-être la phrase en trop... Tu es ici sur un blog de flic. Je me contre-carre du niveau intellectuel des jurys qui attribuent des récompenses à ce que la télévision produit de plus débilisant. Je pense d’ailleurs que les prix décernés aux nanars de la télé, sont déterminés par autre chose que l’intellect. Ton brillant plaidoyer pour Les Bleus se termine par une conclusion minable en forme d’insinuation sur le QI policier, et c’est particulièrement maladroit. Les flics - et moi sur ce blog - s’autorisent une opinion sur les films et séries supposés mettre en scène et en fiction notre métier.
La télé pond de la merde en barre, de la soupe inodore, insipide et sans saveur, des clichés irréalistes et sans aucune originalité, des scenarii prévisibles et à coté de la plaque, qui nous font passer pour des gros cons.
Et on a autorité pour dire que ça n’a de policier que le nom. Ne t’en déplaise.

Merci de me repondre messieurs les censseurs

Tu exigeais une réponse, tu l’as eue. La madame, elle vient de t’allumer, je laisse maintenant mes collègues le faire à leur tour, si tu es parvenu à les amuser avec tes non arguments et ta non maîtrise de la langue française... Le tout laissant à penser que tu te ramasserais comme une loque au concours de gardien de la paix.

(non non j'ai trop de respect pour la police pour dire raz bas joie)

Rabat-joie, ça s’écrit. Le sens du mot est dans son orthographe.
Mais à trop regarder la télé...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
laisser un commentaire
L
bonsoir j'avoue que plus je li votre blog et plus je vous admire.Votre façon de parler de démontrer vos opinions votre façon d'argumenter et votre rage de faire éclater la vérité. Cela s'adresse à vous mais également à tous mes futurs colléges (je l'éspère bien ;)) car eux également argumente manifiquement.
Merci à vous tous car c'est en lisant ce genre de chose que ma motivation augmente et ce durcie!
Répondre
L


Merci pour nous alors, Lucie :o)
On te souhaite bonne chance si ta motivation reste entière.
@ +



A
@ Salvatore

Fuck the mass? On voit que les séries américaines ont une grande influence, même sur l'élite française autoproclamée. Mais rassurez vous, on ne vit pas en démocratie. La manière dont la série "Les bleus" a été faite est parfaitement anti-démocratique. D'abord elle a été commandée par M6 par obligation, à cause des "obligations de production" liées à leur "cahier des charges" qui les oblige à investir une minimum dans la production française. Contrainte contre laquelle les dirigeants de M6 n'ont cessé de protester. Au fond, ils pensent qu'il n'y a aucune raison de les empêcher de diffuser des séries américaines à la chaîne. Et puisqu'ils y sont contraints, ils se contentent de commander, comme ici, à un producteur ami (les producteurs étaient eux mêmes les responsables de la fiction sur M6 avant qu'ils ne créent leur société de production). Tout ça se passe en famille avec pour résultat... disons... Fuck the mass. Vous voyez, vous avez au moins un point commun avec les dirigeants de cette chaîne.
Répondre
S
@Trublion :
Votre commentaire est à l'image de votre blog, une belle vitrine de votre ignorance et une "belle" caricature !
Pour information, la culture de la France s'est faite aussi par la culture de ses immigrés... Mais bon, c'est un autre débat.
Quoiqu'il en soit, c'est ce qui me désespère le plus dans l'explosion des blogs. Certains ont confondu dans ce droit à l'expression libre, un devoir de parole... Même quand ils n'ont rien à dire ou pire quand ils disent des conneries !

J'aime me dire humaniste démocrate parfois mais quand je vois ce qu'on en fait (ici d'une forme de démocratie participative), il ne me vient qu'une pensée : La démocratie, c'est la tyrannie des incompétents !

Heureusement, dans le flot incommensurable de conneries, certains blogs sortent du lot... Voire tuent leur race ! Hein Bénédicte ;p

Et pour faire le lien avec le sujet de base, à savoir les séries de merde pour ménagère de moins de 50 ans :
FUCK THE MASS ! :D
Répondre
F
Eteignez votre télévision et utilisez plutôt votre cervelle...
Répondre
L
Je suis bien d'accord que cette série est une série télévisée comme une autre. Mais personnellement j'appércie cette série "Les Bleus", désolé ! Je sais bien que celle-ci ne refléte pas la réalité. Mais si je regarde cette série, c'est tout simplement pour me divertir après une journée de boulot. C'est aussi simple que ça.
Maintenant, je n'ai peut être pas suivi le discours depuis le début, et j'ai peut être loupé un épisode...
Répondre
A
Moi je les aime bien ces petits bleus tout lisses... ils auront au moins eu le mérite de susciter ton réjouissant coup de gueule et une hilarante mise au point. En dépit de leur insondable conformisme et de l'accumulation de poncifs qu'elles nous livrent, nous devrions louer nos pauvres petites séries sous prétexte d'attribution du prix de la ménagère de moins de 50 ans ou nous priver de tout sens critique en se prosternant devant le succès d'audience. Sidérant.
Merci de ce salutaire coup de sang.
Pour la peine je vais me replonger dans la lecture de ton bouquin, dédicacé pas plus tard que samedi après t'avoir arrachée à l'explication savante que tu délivrais à ta voisine de stand au sujet des différences entre le pistolet et le revolver.
Répondre
L
Bravo pour votre mise au point! C'est bien dit.
Je ne regarde pas ce genre d'émission et récemment j'ai même envoyé un mail pour manifester mon humeur! voici ce que j'ai écris à TF1:
Ce soir, une fois de plus excédée par votre programmation de séries américaines, sans compter les émissions débiles de télé réalité, je ne peux m'empêcher de vous le dire.
Quelle pauvreté de choix, quel manque de créativité dans votre chaîne! Et quand j'entends vos audiences c'est à désespérer d'imaginer que la culture puisse se développer, sur votre chaîne du moins!

TF1 m'a répondu en me disant qu'ils devaient plaire au plus grand nombre!...

Bien cordialement.
Répondre
T
je n'ai aucun com à faire sur les séries pour la simple raison que je ne les regarde jamais .j'y vois comme une chaine qui m'obligerait à regarder les suites .par contre j'ai lu avec interet l'histoire de la jeune turque ,qui m'a fait penser à des remarques que l'on m'a faites en Allemagne quand j'y travaillais .
c'est pour ça que je n'aime pas que l'on parle de la culture apportée par les immigrés;
Répondre
M
N'empêche 'yen a qui doutent de rien...

Parler de "niveau intellectuel" quand on est pas capable d'aligner deux mots trois phrases sans faire des fautes à toutes les lettres...

Pourtant, on pourrait pas lui donner l'excuse de pas être de la boîte, je prends un exemple à la con, quand je regarde ( C'est pas moi on m'oblige ! ) une série de merde sur les pompiers ou les ambulanciers, j'ai pas besoin d'aller bosser chez eux pour savoir que c'est une belle daube ....

Bon ben non, j'ai beau chercher, on peut pas lui en trouver, des excuses, encore un qu'aurait mieux fait de fermer son... téléviseur.

Décidément, plus ma télé est en panne et mieux ça va :)
Répondre
S
Très interessant tout ça et il est vrai que l'on a aucune idée de la vraie vie dans la police, j'ai trouvé ton blog par le biais d' Agnès qui a fait un jloie article et moi aussi j'aimerai beaucoup lire ton llivre en espérant pouvoir le trouver facilement dans le commerce.
A très bientôt
Répondre
A
Tu as raison, regarder la télé est synonyme d'angoisse.
Répondre
A
Je ne connais pas cette série, mais pour ce que je sais de la télé et de ses productions, votre analyse semble parfaitement fondée!
Répondre
M
En un mot: GÉ-NIAL. Je trouve génial tout ce que tu as écrit et ces vérités que tu oses dire!
Je reviendrai te lire avec plaisir!

@ bientôt
Répondre
L
Alors je finis ma journée en beauté, à la recherche de dogmes politiques pour nourrir ma fraiche candidature dans une liste citoyenne à la commision culture. je commence par la féderation anarchiste, (si si) quand je cherche je cherche... ET pi je finis içi, tout ça parce que mon fils est un collegue au prenom prometteur : Jules... Loin encore des series americaines ! Et c'est la police qui repond à mon esprit libertaire. J'aime ça ,le pardoxe, ce n'est pas du paradoxe, c'est la mixité, celle qui nous manque tant... LA POLICE ET LA CULTURE PENSE de la même façon.... Bravo pour votre vision de l'info , de la culture, et pourtant je n'a pas quitté mon coté soixante huitard. L'ouverutre se dessine effectivement Les vieux dogmes vont encore souffrir... NIque la culture !!!

Et une invitation sur mon blog d'artiste musicien
qui se mele de tout.

http://melizo.over-blog.fr

a bientot j'espere
Répondre
A
mon blog vous semblera bien futile mais j'aime beaucoup le votre; je suis allée lire certaines interview, extraits du livre... j'espère bien le trouver et le lire prochainement. En attendant je me suis permis d'en parler sur mon blog. Quant à la série des Bleus (ou d'autres), eh bien ne connaissant pas la réalité de votre quotidien sur le terrain, le vrai, je pensais que c'était génial; je découvre donc que c'est loin de la réalité, c'est bien de le savoir, on regardera les choses différemment... bonne continuation.
Répondre
R
Pourquoi des gens se tuent à penser que Bénédicte s'amuse à faire la critique négative de ces séries. Elle dit tout simplement que la réalité n'est pas celles ci, sans juger le fait qu'il s'agisse d'une fiction. Sinon moi (futur flic je l'éspére, Bénédicte, j'avoue que ton lvire me fait flipper, j'ai 18 ans). J'écris, moi aussi...Pourrais-je te contacter via internet, mais ailleur qu'ici? (boite mail) Histoire de disctuer Police...Merci aurevoir.
Répondre
S
@ Céline :
Pour les acteurs méconnus voire débutants, je crois que ni l'un ni l'autre sont des tares... Le vrai problème est qu'ils sont mauvais :P
La faute à qui ? Je pense qu'ils ont déjà un sacré handicap mais à leur décharge, je pense que jouer un rôle sans background, sans profil psychologique du personnage... En gros un personnage creux dans un monde creux, ça relève de l'exploit !

Les prod' françaises veulent copier les Ricains en pensant que le vrai concept c'est l'univers dans lequel tout se passe (chez les flics, les bourgeoises de banlieue, dans les hopitaux ou dans une entreprise de pompes funèbres ou une clinique de chirurgie esthétique). C'est en ça que les Français ne comprennent rien à rien !
La force des séries américaines est que ça pourrait se passer n'importe où. Les bombes de chez HBO par exemple sont des blockbusters parce que c'est centré sur l'humain, l'humain trop humain !
HBO ne veut pas "montrer des flics humains" ou des médecins humains etc.
HBO montre une réalité crue, souvent violente, rarement en couleur pastel... C'est subtil mais ils abordent tout et sans tomber dans les clichés et le politiquement correct.
Les prods de Spielberg dans Urgences et NY 911 abordent tous les sujets et souvent des sujets qui pourtant sont tabous aux USA.
Leurs séries sont grand public mais sont à plusieurs lectures et la lecture ultime est hyper subversive.
Or en France, la subversion on ne connaît pas ! Le plus subversif en matière de série policière française était "Police District". Mis à part quelques clichés tenaces du flic borderline, l'approche était assez frontale... Du coup, un seul "prime" puis direct déprogrammation au fin fond de la nuit pour finir doucement aux oubliettes.
La TV française, c'est encore la voix de la France... Le CSA veille et les producteurs sont déjà dans l'auto-censure.
Et puis les producteurs doivent penser que le public est trop con pour comprendre... Du coup ils laissent le marché aux Ricains qui eux, semblent plus optimistes sur le niveau du téléspectateur.

Sinon Céline, pour les reportages, ne t'y fie pas non plus ! Quand je vois les reportages sur les BAC, je me dis que je devais être dans la seule ville qui n'était pas en guerre perpétuelle... La vision des journaleux sur les BAC est tellement caricaturale que je finis par me dire que s'ils traitent tout comme ça, l'information doit être belle ! :P

Sinon tu dis "Si on veut montrer des flics humains...", c'est là que vient l'erreur dans les séries françaises. Les séries n'ont pas vertu à "montrer" une partie du métier en occultant les autres.
Les séries de qualité sont souvent celles qui montrent tout, même ce que l'on ne veut pas voir. Sur les flics par exemple, les Ricains nous montrent des flics ripoux dans Shield, dans NY911 on voit le vieux flic cassé, le jeune petit con, la mère flic qui en chie, les salauds, les abrutis, les suicides, etc.
Et la force de ces séries, c'est que même la pire ordure, il est difficile de le condamner parce qu'il est comme tous les humains... Il nous ressemble tellement !

Mais pour faire des séries comme ça, faut des scénaristes qui évitent les scénarii tiroirs, faut des acteurs de qualité, des producteurs courageux et des directeurs de chaîne couillus... Et passer entre les gouttes du CSA, la grande instance d'Etat qui pense pour toi ! Qui a dit "propakande" ? :p

Sinon d'accord avec toi, le livre de Bénédicte "il tue sa race" ! ;P
Répondre
L
Salvatore, je crois que je vais te filer les clés du blog :o) (ta race... )
C
coucou bénédicte,

je trouve que cette série est un véritable bouche-trou, histoire de caser un programme sur M6, et suis donc totalement d'accord avec toi quand tu dis trés clairement que c'est de la daube en boîte ! Cependant, je tiens à rétablir quelques vérités :

> je respecte les comédiens qui y jouent car ils sont encore méconnus, voir peut-être même débutants pour certains (je n'en sais rien). Je sais par expérience (pour avoir travaillé avec des comédiens) que quand on nous vend un role sur script, comme étant la nouvelle série qui va cartonner... on signe !

> j'en ai un peu marre que les productions françaises se tassent entre le copiage du succès américain (ex : l'hopital, voulant reproduire un "grey's anatomy ou urgences" bis) et série bien imprimée française (un remake de julie lescault ou de navarro?).

> je connais quelques flics et je me doute largement que ce n'est pas du tout ce monde là... Je fais plus confiance à des émissions/reportages genre "nos journalistes ont suivi la brigade anti-gang ou la PJ pendant 2 mois" plûtot que ces pseudo-séries révélatrice pour montrer que les flics sont des humains comme les autres...

Les fameux stéréotypes des flics beurs, homo... ça ne rime à rien... si on veut montrer que les flics sont humains, il faut montrer leur craintes d'aller au devant d'une manif, il faut montrer qu'ils sont dégoutés de ce qui se passe dans les cités ou dans certains foyers... ça, c'est les rendre humains... pas en nous exposant leur partie de galipettes sur la photocopieuse !

Donc, au terme de mon long commentaire... je suis bien d'accord avec toi Bénédicte! Bravo pour ton livre, il est sur ma table de chevet ;)

A+

Céline -
Répondre
C
Excellent !! Je ne suis pas flic, mais au nom de tous les anti-cons, merci Bénédicte ! :o)
Répondre
M
Trop bon !
Tu veux pas faire d'autres critiques d'autres séries même pas policières? parce que c'est vraiment top.
L'inconvenient c'est qu'il faudrait que tu regardes... allez un effort !
Répondre